Hey ! On a une chouette page facebook, tu viens ?

Non... laisse moi tranquille, va-t-en !

[Témoignages] Une vie nomade : avantages et inconvénients

globe

témoignage, une vie nomade : avantages et inconvénientstémoignage, une vie nomade : avantages et inconvénients

On nous pose beaucoup de questions concernant notre voyage au long cours. Et si nous avons bien des débuts de réponse pour un grand nombre d'entre elles, il n'en reste pas moins que nous en sommes encore seulement aux préparatifs de notre voyage ! J'ai donc pris l'initiative de contacter d'autres voyageur ayant terminé leur voyage afin d'obtenir un panel varié de réponses provenant de voyageurs expérimentés.

Quels sont les avantages de ce mode de vie nomade ? Et les inconvénients ?

Si l'idée de partir voyager à l'autre bout du monde fait rêver beaucoup de monde dans notre entourage, en revanche le mode de vie nomade sur une longue période en effraie plus d'un ! Qu'en est-il du confort et des petites habitudes du quotidien ? quels sont les avantages et les inconvénients de ce mode de vie particulier ? Des voyageurs au long cours se sont prêté au jeu des questions réponses. (Merci encore à vous qui avez répondu présent à mon appel à témoigner !)

Les réponses des voyageurs

LES DACALUF
www.dacaluf.com
◆ David 41 ans ◆ Camille 40 ans ◆ Lucille 11 ans ◆ Félix 10 ans
sept 2013 → juillet 2016
camion aménagé
camion aménagé
"Le mode de vie nomade, on ne l’envisage pas sans notre maison sur roue qui fait 4x4. Ainsi, on a tout avec nous, on peux s'arrêter et bivouaquer où on veut. (pas de lois gênantes comme en France et de "zones camping-car"). On peut aussi se lancer dans des bons off-road ! Ça, c'est cool ! Avec les enfants, voyager en camion, c’est nickel car ils ont leurs « chambres » avec leurs jouets et tous les petits trésors qu’ils ramassent en chemin. A « pieds », on prend souvent des bus pour relier un point à un autre, et ce n’est pas forcement facile de dire au chauffeur: « euh, on peut s’arrêter un peu ? ça à l’air sympa par ici, j’aimerai aller voir ». On se sent aussi beaucoup plus vivant en tant que nomade, pas facile à expliquer comme sensation, vous nous direz lorsque vous serez sur les routes à votre tour ;-) Franchement, on a du mal à trouver des inconvénients ! Le confort d’une maison peut-être, et encore, ce détail est effacé par toutes les choses fortes qu’on vit au quotidien. L’inconvénient principal avec un camion de 9 tonnes, c’est l’encombrement dans les rues étroites ou dans les zones forestières. On coupe parfois quelques branches ! On ne roule pas très vite non plus, 80 km/h si on est bien lancé avec le vent dans le dos, mais est-ce vraiment un inconvénient ? En même temps, c’est tellement bon d’avoir le temps et de pouvoir se poser et repartir au gré des envies du moment."


ENSEMBLE AUTREMENT
www.ensemble-autrement...
◆ Virginie 34 ans ◆ Pierre 34 ans ◆ Théo 9 ans ◆ Vatea 6 ans
juillet 2012 → juillet 2014
camping-car
camping-car
"On est libre de bouger quand on en a envie, le monde est notre jardin, on passe beacoup de temps dehors à profiter de la nature et à moins se focaliser sur des choses futiles. Par exemple, nos enfants se sont bien désintoxiqués des écrans et consoles de jeux pour trouver de quoi s'amuser avec pas grand chose (des bouts de bois pour faire des arcs et flèches, etc....). Ce type de vie permet aussi de rencontrer des gens et de découvrir leur univers. C'est très enrichissant. On se sent vraiment libre ! Celà dit, il est parfois difficile de trouver un lieu pour stationner, passer la nuit. La promiscuité décuple les sentiments. Tout est amplifié et il n'est pas forcément évident de s'isoler. En camping-car, nous vivons dans un petit espace, l'intimité de chacun n'est donc pas si évidente. "


GRAINES DE BAROUDEURS
www.grainesdebaroudeurs.com
◆ Cédric 36 ans ◆ Caroline 33 ans ◆ Manon 5 ans ◆ Hugo 2 ans
avril 2016 → novembre 2016
vélo
tente en camping / bivouac, hôtels, auberges de jeunesse chez l'habitant,
"Le sentiment de liberté incroyable qui nous envahit petit et grand ! Chaque jour s'émerveiller avec de nouveaux paysages, planter sa tente dans un endroit différent, partager la table d'inconnus, manger des produits locaux... font partie des choses formidables qui rythment notre quotidien. Nous avons mesuré le privilège de passer du temps tous les 4, de voir nos enfants évoluer au fil des semaines, grandir, s'interroger, en quête de "bonne curiosité", leur transmettre le goût de l'aventure et le respect des autres. Partir pour une grande aventure était attendu depuis longtemps ! Il nous aura tout de même fallu un petit moment pour adopter un nouveau rythme de vie, pas forcément évident de laisser ses habitudes à la maison en 48 heures ! Chaque jour c'est l'inconnu qui nous attend mais cela permet de revoir ses priorités, de savourer réellement l'instant présent, de se concentrer sur l'essentiel et de prendre du recul sur la vie de manière générale ! Il a fallu construire de nouveaux repères et faire comprendre que même sur la route pendant ces grandes vacances, il y a des règles de vie à respecter ! Et oui, ce n'est pas parce qu'on mange sur un plaid en pleine forêt ou sur une table de pique-nique, qu'il faut oublier les bonnes manières : pas toujours évident à faire comprendre aux loustics ;)"


LA GRANDE DÉROUTE
www.lagrandederoute.com/
◆ Bianca 24 et 31 ans ◆ Simon 23 et 30 ans ◆ M. 1 et 7 ans ◆ N. 5 ans ◆ L. 3 ans
septembre 2009 → aout 2010
janvier 2016 → juillet 2016
avion, transports locaux
airbnb, auberge de jeunesse
"Pour notre part, nous sommes plutôt semi-nomade. Nous sommes géographiquement et professionnellement libres. L'avantage ? Nous pouvons pratiquement partir quand on veut, où l'on veut, aussi longtemps qu'on le désire. Bizarrement, depuis que nous avons atteint de niveau de liberté, le « besoin » de partir est moins intense... dans le fond, la simple liberté est certainement une partie de ce que l'on recherchait en partant à l'autre bout du monde. Maintenant qu'on l'a, on apprécie encore plus notre vie « ici », ce qui ne nous empêche pas d'avoir soif d'ailleurs. Un heureux mélange, un bel équilibre s'est alors dessiné. On ne se le cachera pas, c'est du travail partir longtemps comme ça. Retirer les enfants de l'école, les instruire en voyage, trimballer le travail (et exit l'image de rêve du portable devant l'océan avec un pina colada en tout temps !)... Et ne pas tout plaquer rajoute quelques considérations dont il faut tenir compte : sous-louer la maison, entreposer la voiture, gérer les impôts, déléguer certaines tâches à des collègues, etc."


LES ÉCHAPPÉS DU BOCAL
www.lesechappesdubocal.com
◆ Anne 43 ans◆ Fabrice 42 ans ◆ Luice 9 ans ◆ Anatole 6 ans
juillet 2015 → juillet 2016
avion, transports locaux
guest-house, hôtel, auberge
"On se déleste du superflu. Perso, je ne vois aucun inconvénient ! (sérieusement !). Mais sur une plus longue durée, je pense que l'itinérance déforme la réalité et les liens que tu tisses. Tout devient éphémère et très superficiel : la connaissance que tu as d'un endroit, les rencontres que tu fais... Tu n'as pas le temps de véritablement nouer des liens en quelques jours. Si tu sais que la connaissance que tu en retires est par conséquent incomplète, il n'y a pas de problème. Il faut accepter cet état de faits."


FAMILLE GLOBE-TROTTEUR
www.familleglobetrotteur.net
◆ Cyprien 36 ans ◆ Florence 34 ans ◆ Maxence 6 ans ◆ Morgane 3 ans
nov 2015 → nov 2016
avion, transports locaux, camping-car, van
guesthouse, hôtels, airbnb, couchsurfing, workaway
"Avantages : pas de contraintes administratives quotidiennes, la liberté de temps, de choix, de lieu. Pas de stress, pas d'attente particulière. Juste vivre tranquillement. Inconvénients, je n'en vois pas."


DU GLOBE AU BLOG
www.duglobeaublog.com
◆ Aladin 42 ans ◆ Jérômine 42 ans ◆ Athéna 12 ans ◆ Indira 12 ans ◆ Vénus 3 ans 1/2
aout 2013 → aout 2014
avion, transports locaux
hôtels, chez l'habitant
"Il y a plein d'avantages. Beaucoup de gens nous disaient « c'est bien, vous êtes libres ». Ça n'est qu'au retour que j'ai compris à quel point on avait été libre. Il me semblait déjà être bien libre avec nos vies d'indépendants. Mais c'est vrai que la vie nomade, à faire ce qu'on veut quand on veut, prendre le temps de rester quelque part tant qu'on s'y sent bien offre pleinement une vie sans contrainte. Rien n'est obligatoire et c'est très agréable. Rien n'est contraignant, et rien n'est grave si on se trompe de chemin par exemple, puisque rien n'est prévu. On est certainement un peu coupé de la réalité, ce qui nous a fait grand bien pendant un an et nous a permis de prendre beaucoup de recul sur l'état du monde, de bien relativiser la vision occidentale du monde qu'on nous propose chez nous. Mais on se désengage aussi beaucoup, ce qui ne me conviendrait pas sur du trop long terme. Je ne souhaitais pas non plus transmettre à mes fille « le mal être du voyageur » qui ne pense qu'à repartir lorsqu'il rentre chez lui et qui n'est bien que sur les routes. Il est bon aussi d'apprécier son chez soi et de se savoir enraciné, dans le bon sens du terme."


AVENUE REINE MATHILDE
www.avenuereinemathilde.com
◆ Tiphanya 30 ans◆ Sylvain 27 ans ◆ Nine 22 mois
sept 2013 → déc 2014
avion, train, bus, bateau
couchsurfing, housesitting
"L’avantage est d’être maître de sa vie, de re-apprendre à décider pour soi-même. Au passage on est obligé d’apprendre la souplesse, tant au sein de la famille que dans la société qui nous entoure. Mais être nomade c'est aussi être seul à décider de tout : la prochaine destination, l’hébergement, l’accès à internet, l’assurance, le programme de la journée. Pas de patron ou d’école pour vous dire quoi faire ! Une situation qui est à la fois très gratifiante et épuisante. Tous les mois se posait la même question : que fait-on ensuite ? Et quinze jours plus tard, nous redécouvrions un quartier, une langue, des nouveaux horaires de supermarché. Au final, nous avons passé deux mois et demi à Cefalu en Sicile, car nous nous y sentions bien. Autre exemple, c’est devoir contacter en urgence son assureur car finalement nous avions choisi de quitter l’Europe pour deux semaines et nous souhaitions toujours être couvert. C’est déambuler comme une âme en peine à la recherche de wifi dans une ville sicilienne pendant l’heure de la sieste… C’est essayer de se faire comprendre dans un mélange d’italien-français-anglais quand votre appartement est inondé. Bref, c’est devoir trouver soi-même la solution à tout !"


TOUR DU MONDE EN FAMILLE
tdm.les-ombres.net
◆ Laurent 43 ans◆ Karine 43 ans ◆ Oriana 12 ans ◆ Eliott 8 ans ◆ Kyra 5 ans
juillet 2015 → aout 2016
camping-car
camping-car
"[Laurent] Avantages : principalement la possiblité d'aller où on veut, quand on veut, et donc de découvrir le monde. Le choix du camping-car permet aussi de rester proche de la vie locale (plus qu'en hôtel), tout en conservant un lieu de vie commun. C'est vraiment une casa rodante, une maison roulante. Les inconvénients pratiques, on passe vite par dessus (chercher de l'eau, où vider les toilettes, un endroit où dormir). Le seul inconvénient, c'est de rester séparé de la famille. Pour notre plus jeune fille, les premiers mois ont parfois été difficiles. [Kyra] On a vu des animaux qu'on ne connaissait pas ou qu'on avait jamais vu en vrai, comme une maman crocodile avec ses petits. Et aussi de vivre des aventures, comme dans le désert de sel d'Uyuni. Ah, ah ça par contre, d'être loin de sa famille et des amis ! Et ça durait vraiment longtemps."


TOUR DU MONDE EN FAMILLE
◆ Julien 33 ans ◆ Sandrine 31 ans ◆ Candice 8 ans ◆ Eden 3 ans
juillet 2016 → avril 2017
camping-car, avion, bateau,
transports locaux
camping-car, hôtel, auberge
de jeunesse
"Avec des enfants, rien n'est compliqué, ils sont d'une telle adaptabilité. Nous rencontrons d'autres cultures, mode de vie et on est sans cesse dans une remise en question permanente sur notre façon de vivre, de penser. On envisage désormais notre futur différemment, à voir si l'on s'y tient !! Le gros avantage est le combat quotidien contre la routine, cette fameuse usure dans un couple, dans une famille. Pour nous c'est un avantage que de bousculer nos habitudes quotidiennement, pour d'autres, cela serait un inconvénient. Les avantages ont aussi leurs inconvénients. La perte de repères pour les enfants au niveau relationnel, scolaire et environnemental est assez conséquente et c'est aussi la plus compliquée à gérer. Pour les adultes, les inconvénients sont différents. Le plus compliqué est de ne pas avoir de moments "à nous", c'est difficile de s'isoler et de prendre du temps pour soi, on est sans cesse sollicité, sans cesse dans l'adaptation linguistique, culturelle. Et puis pas de moments de couples tout simplement !!"


ENFANT À BORD
www.enfant-a-bord.com
◆ Karl 39 ans ◆ Mary 33 ans ◆ Kayla 15 mois
octobre 2013 → mai 2015
vélo
camping, hôtel
"Les deux plus gros avantages à ce mode de vie sont la liberté (de penser, de voyager, de décider, d’échanger, d’apprendre...) et l’autonomie (dormir au milieu de nulle part et faire un feu pour se réchauffer ou cuisiner) qu’il procure. Par exemple, notre itinéraire variait en fonction de nos envies et de nos rencontres. Nous pouvions décider un matin que nous voulions rester un peu plus longtemps découvrir un lieu qui nous intéressait ou encore de rencontrer des personnes passionnantes et décider de bifurquer de notre itinéraire. Il y a tellement de possibilité et d’avantage à ce mode de vie qu’il m’est impossible de tous les mentionner. En ce qui concerne les inconvénients, Kayla a dû apprendre à dire adieu à des personnes que nous avons connu cinq minutes ou plusieurs mois. Cet inconvénient lui a cependant appris à gérer ses émotions de déception et de tristesse. Beaucoup d’adultes sédentaires n’ont jamais eu l’occasion de faire cet apprentissage. Malgré toutes les belles rencontres que nous avons eues, voyageurs ou locaux, cela ne remplaçait pas notre famille. Heureusement que Skype (même s’il n’est que virtuel) existe pour pallier à ce manque !"


LES 11
www.les11.com
◆ Michèle ◆ Pierre ◆ Marc-Antoine 3 mois ◆ Charles 4 ans ◆ Danièle 6 ans ◆ Marie-Michèle 9 ans ◆ Marie-Pierre 9 ans ◆ Raphaël 9 ans ◆ Louis-Philippe 11 ans ◆ Jean-Cristoph 13 ans ◆ Guillaume 15 ans
sept 2015 → oct 2016
camion aménagé
camion aménagé
"Nous avons acheté un camion Mercedes Sprinter. Il a un excellent rapport kilomètre/litre. Il peut stationner partout en ville comme à la campagne. Nous pouvons y dormir à 8, nous y préparons nos repas. Les avantages sont avant tout économique. Ça ne coûte pas cher de vivre dans un petit camion, c'est pratique, et on peut aller partout (ou presque). Lorsqu'il fait beau, nous vivons dehors, et c'est très agréable. Les inconvénients sont d'un point de vue hygiène. Nous n'avons pas de toilettes, ni de douche à bord. Lorsqu'il pleut, c'est un peu petit."

Commenter cet article