Hey ! On a une chouette page facebook, tu viens ?

Non... laisse moi tranquille, va-t-en !

Paldiski, son phare et ses immeubles

globe
ESTONIE ESTONIEESTONIE ESTONIEESTONIE ESTONIEESTONIE ESTONIEESTONIE ESTONIEESTONIE

Paldiski

C'était la semaine dernière, lorsqu'il faisait encore un peu frais et que la pluie nous rendait régulièrement visite. Le vent soufflait très fort sur la côte, la mer était agitée et le phare magnifique sous ce ciel bleu ! Pour réchauffer l’atmosphère nous avons ressorti les bougies. Et lorsqu'un rayon de soleil pointait le bout de son nez, nous sautions dans nos chaussures pour aller faire de la balançoire (certaines choses ne changent pas, qu'importe la ville ou le pays !).

Paldiski est connue pour son phare, pour son immense champs d'éoliennes mais aussi pour son architecture typique de l'URSS. Un héritage qui reste très prégnant pour avoir longtemps été un centre d’entraînement de sous marins nucléaires de la marine soviétique. Les blocs d'immeubles se ressemblent tous et certaines constructions sont impressionnantes par leur taille et leur allure austère. Ça pourrait sembler triste si il n'y avait pas tant d'espace, d'arbres et d'herbe partout. Les jeux pour enfants sont nombreux entre les immeubles et l'ensemble est finalement plutôt vivant ! Aucune maison, ni de vieux centre un peu charmant dans cette ville où il a pourtant l'air de faire bon vivre.

Padise

D'ailleurs c'est une particularité qui nous a beaucoup amusé à Padise, une toute petite ville un peu plus loin dans les terres, en plein cœur de la forêt. La nature est omniprésente, et même assez imposante. La forêt est partout, très dense et l'on ne voit quasiment pas les constructions qui sont souvent camouflées par les arbres. Pourtant, au milieu de cette nature magnifique il n'y a que des blocs d'immeubles isolés les uns des autres. Pas de maison. C'est la campagne, les enfants peuvent jouer librement, les chemins où se perdre sont nombreux et l'odeur de liberté est palpable... Mais les gens vivent dans des immeubles un peu glauques qui font penser aux vieilles citées de banlieue. C'est surprenant et le contraste avec les jolis villages que l'on connaît en France est vraiment saisissant !

Mais encore une fois la campagne est magnifique et nous profitons de cette escale pour faire du vélo entre les arbres et pour visiter un monastère en ruine. Nous pique-niquons au soleil et Gaspard s'endort sur son coin d'herbe. Je cueille des fleurs lors d'une balade solitaire. Après le vent frisquet de la côte, cette pause dans un bivouac ensoleillé nous fait le plus grand bien !

ESTONIE ESTONIEESTONIEESTONIE ESTONIEESTONIE ESTONIEESTONIEESTONIE

Commenter cet article