Hey ! On a une chouette page facebook, tu viens ?

Non... laisse moi tranquille, va-t-en !

Oups... il neige !

globe

En quelques heures le paysage printanier fait place à un paysage hivernal. Les champs se parent d’un joli manteau blanc et la route devient de moins en moins praticable. Nous ne sommes plus qu’à trente kilomètres de Vienne lorsque la première voiture patine. Une seconde glisse vers le bord du fossé et c’est bientôt un joyeux bazar sur la route. Benoît se range un peu sur le côté et sort pour aider à pousser les voitures en détresses. Les enfants restent au « chaud » avec moi, on s’emmitoufle sous les plaids et couettes en tout genre et on observe le balai des voitures glissantes. La nuit tombe rapidement, les pompiers arrivent pour porter secours à tout ce petit monde en détresse. C’est assez amusant d’observer le drôle de balais qui se forme sous nos yeux.

Un pompier propose à Benoît de repartir, ils ont dégagé suffisamment de voitures pour que l’on puisse passer. Mais la neige qui est tombée sans discontinuer depuis que nous sommes là fait patiner le camion. Impossible de repartir, nous voilà coincés à notre tour. Un premier camion de pompier tente de nous tracter. Ses pneus n’adhèrent pas suffisamment. Un second camion s’arrime à Baloo et réussi finalement à nous tirer de là. Benoît reprend le volant frigorifié et nous nous arrêtons dans le village suivant où un feu de bois nous attend dans le poêle d’une pizzeria. Autant vous dire que nous sommes au paradis et que la bière que nous nous accordons est mérité !

HONGRIEHONGRIE
HONGRIEHONGRIE
HONGRIEHONGRIE
HONGRIEHONGRIEHONGRIE
HONGRIE
HONGRIEHONGRIE
HONGRIEHONGRIE
HONGRIEHONGRIE
HONGRIEHONGRIE
HONGRIEHONGRIE

Commenter cet article