Hey ! On a une chouette page facebook, tu viens ?

Non... laisse moi tranquille, va-t-en !

[ Zéro déchet ] Dans notre salle de bain

globe

C'est avec grand plaisir que je vous invite aujourd'hui à pousser la porte de notre salle de bain ! Que ce soit en voyage ou dans notre vie de sédentaires, notre trousse de toilette est plutôt minimaliste et zéro déchet. Nous accordons beaucoup d'importance à la provenance des produits que nous utilisons, à leur fabrication, à leur emballage, à leur durabilité, à leur impact sur l'environnement...

Bref, nous avons fait un gros travail de recherche au fil des ans pour privilégier des entreprises ayant une éthique qui corresponde au mieux à nos exigences (si possible fabriqué en France, dans des matériaux durables ou bien compostables, biologique, vegan...) et proposant des produits efficaces et agréables à utiliser. Le prix de certains produit peut parfois sembler élevé mais si l'on fait le calcul sur le long terme, nous faisons des économies sur tout ce qui est jetable et notre impact écologique est réduit. C'est donc un choix économique et idéologique que nous assumons pleinement et que nous n'avons jamais regretté.

Voici donc nos alternatives aux produits habituellement vendus dans les grandes surfaces. En espérant que ça puisse vous donner des idées !

Une salle d bain zéro déchet

Pour le corps

le gel douche
[ Un pain de savon écologique ]

Depuis très longtemps, pour la toilette comme pour la vaisselle ou pour laver le linge à la main nous utilisons un pain de savon. Parfois du savon de Marseille, parfois du savon d'Alep, en fonction des artisans que nous rencontrons au fil de nos vadrouilles. Pour notre voyage nous avons du renflouer nos réserves et nous avons choisi d'essayer le savon du docteur Bronner qui est connu pour être totalement multifonctionnel. J'ai appris depuis qu'on peut aussi l'utiliser comme déodorant ou comme dentifrice... Amis voyageurs en sac à dos, je crois que c'est votre Graal !

les lingettes jetables
[ Des débarbouillettes lavables ] [ en vente ici ]

Pour notre toilette de chat quotidienne nous utilisons une débarbouillette ! Nous avons chacun notre couleur attitrée et nous les utilisons comme un gant de toilette pour nous savonner le corps et pour le rincer. C'est très pratique, peu encombrant, ça sèche rapidement, nous sommes ravis. A chaque machine elles passent au lavage et puis c'est tout. Celles que l'on a choisit sont de la marque les tendances d'Emma, elles sont vendues 12€ le lot de 5.

[ Des serviettes de toilette ] [ en vente ici ]

Lorsque nous nous offrons le luxe d'une douche, nos serviettes en bambou assorties à nos débarbouillettes sont de sortie ! Nous les avons pris petites pour limiter l'encombrement et favoriser un séchage rapide. Aucun regret, elles font le job ! Celles que l'on a choisit sont de la marque les tendances d'Emma, elles sont vendu 16€ l'unité.

le déodorant classique
[ Un déodorant à l'huile essentiel ]

Pour éliminer les odeurs désagréables sous les aisselles j'utilise quotidiennement l'huile essentielle de palmarosa. Ça n'empêche en rien la transpiration, en revanche ça supprime efficacement les mauvaises odeurs. Une goutte sur chaque aisselle et je reste fraîche toute la journée. Quel bonheur ! Je me procure toutes mes huiles essentielles chez Aroma Zone, celle-ci est vendue 2,70€ les 10ml.

Une salle de bain zéro déchetUne salle de bain zéro déchetUne salle de bain zéro déchetUne salle de bain zéro déchet

Pour le visage

les cotons jetables
[ Une éponge konjac naturelle ]

Pour nettoyer mon visage et celui des enfants en douceur, j'utilise une éponge konjac (fabriquée en Asie à base de racine de konjac). Charlie adore ce rituel et me le réclame souvent lorsqu'elle me voit faire. Elle imite mes gestes circulaires avec grand plaisir. Les éponges de konjac durent plusieurs mois et lorsqu'elles sont trop usées nous les mettons au compost. Nous avons commandé notre petite réserve pour le voyage sur le site Lamazuna et j'en suis ravie ! Elles coûtent 8,50€, elles durent très longtemps et sont très douces à utiliser.

le produit démaquillant classique, la crème de nuit, la crème de jour, le lait pour le corps..
[ De l'huile de jojoba ]

Lorsque notre visage est propre nous appliquons de l'huile de jojoba en massages circulaires afin de nourrir notre peau. C'est définitivement mon huile végétale préférée pour cet usage (je vous explique pourquoi dans cet article et dans celui-ci). Je me procure la plupart de mes huiles végétales chez Aroma Zone, celle-ci coûte 8,50€ les 100ml. Les huiles les plus classiques je les trouves au rayon cuisine de mon magasin bio et elles me servent aussi pour la cuisine ;)

Une salle de bain zéro déchetUne salle de bain zéro déchet

Pour les dents

une ne à dent en plastique jetable
[ Une brosse à dent compostable ]

En plus d'être jolies, ces brosses à dents en bois sont agréable à utiliser. Leurs poils souples n'agressent pas les gencives et les enfants les utilisent sans problème. Elles existent en deux coloris pour permettre de les distinguer. Nous les avons commandées en plusieurs exemplaires sur le site de Pachamamai afin de pouvoir renouveler nos brosses à dents au fur et à mesure du voyage. Lorsqu'elles seront trop usées nous les mettrons au compost. Elles coûtent 8€ l'unité, 15€ le lot de deux et 5,50€ la brosse à dent enfant.

le dentifrice en tube classique
[ Du dentifrice solide écologique ]

Ce dentifrice se présente sous forme d'un petit galet solide, dans une petite boite de métal. Il est possible de se procurer des recharges lorsque la boîte est vide. Évidement nous en avons emporté plusieurs en réserve pour le voyage ! Ce modèle vient de chez Pachamamai et coûte 12€ avec la boite et 10€ la simple recharge. Dans cet article écrit en 2009 (wahou ça commence à dater !) j'explique pourquoi je n'achète plus de dentifrice en tube plus classique.

Une salle de bain zéro déchetUne salle de bain zéro déchet

Pour les oreilles

des cotons tige jetables
[ Un cure oreille en bambou ]

Pour nettoyer nos oreilles nous avons chacun notre oriculi en bambou, déniché sur le site de Lamazura au prix de 4,50€ l'unité. Ce cure oreille est agréable à utiliser et les différentes couleurs disponibles permettent de les distinguer les uns des autres. Nous avons aussi emporté notre cure oreille en métal qui fait très bien le job et dont je parle dans cet article.

Une salle de bain zéro déchetUne salle de bain zéro déchet

Pour les cheveux

la bouteille de shampoing
[ Un pain de shampoing écologique ]

Habituellement nous ne nous lavons pas les cheveux. Je suis la seule à utiliser un shampoing de temps en temps, lorsqu'ils ont vraiment besoin d'être lavés (après un masque à l'huile ou un hénné quand j'en faisais...). Le reste du temps je me contente de les rincer à l'eau et de les brosser pour ôter les saletés (poussière, brindilles...) et étaler le sebum sur toute la longueur des cheveux. Benoît, Charlie et Gaspard n'utilisent jamais de shampoing (et je vous promets qu'ils sentent boooon), ils rincent leurs cheveux à l'eau de temps en temps et Charlie se les brosse régulièrement avec notre aide. Pour ceux que ça intéresse j'explique notre rituel plus en détail dans cet article ! Sinon le shampoing en pain vient de chez <href="https://www.pachamamai.com/savon/fr/home/18-pure-shampoing-solide-cheveux-normaux.html>Pachamamai et coûte 12.50€, mais à vrai dire, le savon du docteur Bronner fera sans doute aussi très bien l'affaire si un jour nous venons à bout de celui-ci !

[ Une brosse en matériaux renouvelables ] [ en vente ici ]

Depuis sa naissance, nous utilisons une brosse en bois à poils souples pour Charlie. Il me semble que les poils de cette brosse proviennent d'animaux mais je me suis renseignée depuis et il en existe qui sont totalement végétales. En ce qui me concerne j'utilise mes doigts pour démêler le gros des nœuds ainsi qu'une brosse à picots (pas toujours) pour étaler le sebum. On trouve facilement ce genre d'accessoires en bois dans les magasins bio.

Une salle de bain zéro déchetUne salle de bain zéro déchet

Pour les menstruations

les tampons et serviettes jetables
[ Une coupe menstruelle ]

Depuis de nombreuses années, j'utilise une coupe menstruelle. Celle-ci provient de chez Dans Ma Culotte au prix de 23€. Si vous avez des questions, si vous souhaitez savoir comment elle s'utilise n'hésitez pas à lire cet article où j'explique le pourquoi du comment. Sachez juste que ça a révolutionné mon rapport aux règles, c'est vraiment un objet fantastique à mettre entre les mains de toutes les jeunes (et moins jeunes) femmes !

Une salle d bain zéro déchetUne salle d bain zéro déchet

Pour le change de bébé

les cotons jetables
[ Des lingettes lavables ] [ en vente ici ]

Depuis la naissance de Charlie nous utilisons des lingettes lavables trouvées les tendances d'Emma pour nettoyer les fesses de nos enfants lors du change. On mouille la lingette et on l'utilise comme un coton jetable sauf qu'au lieu de la jeter à la poubelle une fois l'enfant changé, on le jette dans le sac de linge sale. Et basta ! Voila plus de trois ans que nous utilisons les mêmes lingettes, et si elles ne sont plus aussi fraîches qu'aux premiers jours, elles sont toujours aussi efficaces ! Voila un investissement durable que nous n'avons jamais regretté !

le liniment, la crème pour les fesses, la crème pour le corps, les lotions de massage...
[ De l'huile végétale ]

Le plus souvent je n'étale rien sur les fesses de mes bébés. Au début je fabriquais mon liniment pour Charlie (j'en parle ici), et puis j'ai eu la flemme et j'ai observé que ça ne changeait rien. Lorsque qu'ils ont les fesses rouges (ce qui est très rare) je tartine généreusement d'huile végétale et.. c'est tout. En fonction de ce que j'ai sous la main je varie entre l'huile de jojoba et l'huile d'olive, mais au fond on s'en fiche tant qu'il s'agit de nourrir la peau. Je me procure mes huiles végétales chez Aroma Zone et dans mon magasin bio au rayon cuisine.

[ Des couches ]

C'est là où le bat blesse... Je n'ai pas de solution zéro déchet pour les couches en voyage. Les couches lavables que nous utilisions pour Charlie ne peuvent pas être une solution envisageable en voyage. La méthode de l’hygiène infantile naturelle est très tentante et me plaît beaucoup en principe mais je n'ai pas le courage de me lancer car je la trouve très contraignante les premiers mois. Alors nous zonons avec regret dans les rayons des grandes surfaces en essayant de trouver le paquet le moins cochon possible. Beurk.

Une salle de bain zéro déchetUne salle de bain zéro déchet

Commenter cet article