Hey ! On a une chouette page facebook, tu viens ?

Non... laisse moi tranquille, va-t-en !

Quand la Mer du Nord rencontre la Mer Baltique

globe

DanemarkDanemark
DanemarkDanemarkDanemarkDanemark
DanemarkDanemark

Le choc des titans

Il est tôt ce matin lorsque je décide d'affronter seule les éléments. Les enfants sont un peu fiévreux et la tempête fait rage dehors alors nous décidons de les garder au chaud. Charlie est ravie de regarder des dessins animés blottie sous notre couette pendant que Gaspard bouquine dans le salon à côté de Benoît qui code sur son ordinateur. Moi j'ai très envie de m'aventurer dehors pour m'amuser un peu avec mon appareil photo ! Je m'habille chaudement car dehors la tempête sévit. Nous sentons le camping-car bouger au gré des rafales de vent comme si nous vivions dans un navire malgré l'abri relatif que nous offre les dunes, c'est impressionnant !

La mer est déchaînée ! Le vent frappe mon visage, les embruns forment comme une fine pluie qui m'arrose par moment, je reste prudemment un peu loin du bord, il n'y a personne à l'horizon. Les oiseaux nichés dans le sable ou dans les petits étangs formés par l'embrun et la pluie s'envolent sur mon passage, m'offrant un spectacle fantastique. Je me sens si bien au milieu de cette immensité !

DanemarkDanemark
DanemarkDanemark
DanemarkDanemark
DanemarkDanemark
DanemarkDanemark
DanemarkDanemark
DanemarkDanemark
Danemark

La jolie rencontre

La péninsule sablonneuse de Grenen est connue pour ses courants dangereux et ses eaux tumultueuses. Une longue bande de sable s'étire sur plusieurs kilomètres avant de terminer en une étroite péninsule. Face à moi la Mer Baltique et la Mer du Nord s'affrontent en de tumultueux conflits de vagues. Je suis à l'extrémité la plus au nord du Danemark et je me sens comme au bout du monde sur cette étroite avancée de sable. Toute petite et très seule !

Seule ? Pas tout à fait.

Sur l'extrémité de cette fameuse péninsule je retrouve la famille que j'espérais revoir en m'aventurant dans la tempête : une jolie tribu de cinq phoques ! Nous les avions déjà rencontrés la veille avec les enfants lors de notre première promenade sur cette magnifique plage. C'est difficile à croire mais le soleil brillait alors et nous les avions longuement observés, accroupis tous les quatre à quelques mètres seulement ! Jusqu'à ce que nos doigts s'engourdissent dans l'air glacial. C'est à contre cœur que nous nous étions finalement résignés à leur dire au revoir lorsque la pluie (puis la grêle !) nous ont rendu visite au crépuscule naissant.

Le drame, c'est que j'avais oublié de remettre une carte mémoire dans mon appareil photo. La pilule était un peu difficile à avaler. Vous imaginez donc ma joie lorsque je les ai finalement retrouvés le lendemain après une demi heure de marche dans la tempête ! Danse discrète de la joie et chant intérieur de la victoire ! Comme la veille, je m'approche en douceur et les observe longuement. Ils ne sont pas farouches tant que je reste hors de leur bulle. Je savoure chaque instant de cette précieuse rencontre et je m'attarde longtemps.... Jusqu'à ce que d'autres humains aussi curieux et téméraires que moi finissent par me rejoindre. Il est temps de laisser la place et de retrouver les miens pour passez le relai à Benoît qui sera ravi de venir leur dire bonjour à son tour !

Danemark DanemarkDanemark Danemark DanemarkDanemarkDanemarkDanemark Danemark

Les plus beaux souvenirs

Je me rappelle parfaitement ma stupéfaction lorsque je les ai aperçus pour la première fois à quelques mètres de nous en levant le nez : "Benoît. Benoît ! Benoît regaaaaarde, des phoques ! Là !! Juste là !!!". J'étais justement en train de lui dire que j'aurais adoré rencontrer des phoques et que malgré le spectacle magnifique des vagues qui s'entrechoquaient je ne pouvais pas m'empêcher d'être un peu déçue. Et hop ! La magie de la vie. Charlie nous parle encore régulièrement de cette rencontre avec les phoques. Elle nous a posé tout un tas de questions sur leur mode de vie, ce sujet l'a passionné pendant tout le trajet du retour et elle nous a mitraillés de questions, perchée sur les épaules de son papa.

Lorsque nous sommes rentrés en Bretagne ces derniers jours la question suivante est sans cesse revenue : "Quel est le pays que tu as préféré ?" à cette question j'ai une palette de réponses très variée en fonction de mon humeur, des souvenirs qui remontent, de l'heure, de mon interlocuteur, de l'alignement des étoiles... En revanche et sans le moindre doute je vous livre ici mon moment préféré depuis notre départ. Cette rencontre imprévue et si belle avec des animaux sauvages dans leur milieu naturel. C'est aussi et surtout pour ces moments là que j'apprécie tant ce voyage !

DanemarkDanemark
DanemarkDanemark
Danemark
DanemarkDanemark
DanemarkDanemark
DanemarkDanemark
DanemarkDanemark
DanemarkDanemark
DanemarkDanemark

Commenter cet article