Hey ! On a une chouette page facebook, tu viens ?

Non... laisse moi tranquille, va-t-en !

Les jolies rencontres

globe

Une petite parenthèse dans nos récits de voyage pour partager ici quelques clichés de deux jolies rencontres toulousaines que nous avons pu faire grâce à ce blog. Jusqu'à présent la frontière entre cet espace virtuel et notre vie quotidienne était assez nette. Depuis quelques temps les rencontres liées au blog se font plus nombreuses et la frontière est moins certaine. Si c'était un peu déroutant au début, je dois dire que j'apprécie de plus en plus le fait de pouvoir élargir mes horizons grâce à cet outil de communication. C'est dingue pour moi tout ça, c'est tellement nouveau ! J'avais envie de poser ici quelques images et quelques mots sur deux de ces rencontres, c'est si bon, parfois, de franchir la ligne verte.

France

Sam et ses trois mousquetaires

Lorsque nous sommes arrivés à Toulouse j'ai reçu plusieurs messages de lectrices me disant qu'elle apprécieraient beaucoup de nous croiser si l'occasion se présentait. C'est toujours un peu particulier lorsque notre vie virtuelle -celle que l'on vous montre- vient à la rencontre de notre "vraie" vie. C'est à la fois intimidant, excitant, un peu effrayant... Nous sortons de notre zone de confort pour rencontrer des inconnus qui eux, ont l'impression de nous connaître un peu. Bizarre. On se demande ce qu'ils vont penser de nous, si leurs attentes ne vont pas être déçues, et les nôtres ? On est timides, empruntés, gauches et puis... juste la vie, la vraie qui suit son court. Ce n'est pas toujours très évident mais lorsque la rencontre est belle c'est extrêmement positif !

La perspective m'effrayait donc un peu, j'allais leur dire quoi à ces inconnues sans doutes très sympa mais... Tu sais je suis un peu timide moi. Qu'est ce que j'allais bien pouvoir leur apporter dans la vraie vie ? Et de quoi allions nous bien pouvoir parler ? Qu'est ce qu'elles attendaient de cette rencontre ? Un tas de questions se bousculaient dans ma caboche. Après discussion avec Benoît nous nous sommes dit que nous n'aurions rien d'autre à perdre que notre dignité si ça faisait un flop et qu'en revanche nous ferions sans doutes de jolies rencontres. Alors j'ai lancé l'invitation et c'est ainsi que nous avons rencontré Sam et sa famille.

Sam suit quotidiennement nos aventures sur Instagram et sur le blog depuis le début du voyage. Elle se reconnaît un peu en nous car avec sa famille elle chemine vers le zéro déchet, son fils de trois ans se nomme Charlie et notre voyage lui donne sérieusement des envies de départ... bref. Elle a mis sa timidité dans sa poche et traîné son mari et ses deux enfants derrière elle. Et PAF ! Ça a fait des chocapics. A la fermeture du parc où nous nous étions donné rendez-vous pour le goûter nous étions encore en grande discussion tandis que les enfants jouaient ensemble avec beaucoup d'enthousiasme. Il était évident que nous devions nous revoir avant notre départ et c'est ainsi que nous avons fait un petit bout de chemin ensemble sous le soleil de Toulouse. En trois jours nous nous sommes vu... trois fois ! Autant vous dire que nous sommes repartis avec le sourire jusqu'aux oreilles et le sentiment d'avoir reçu de leur part bien plus que nous leur avons apporté.

FranceFrance
FranceFrance
FranceFrance

Vio et sa tribu

Je suis le blog de Vio la vilaine depuis des années. Elle suit le mien depuis des années. Nous partageons nos petits bonheurs, nos grandes réflexions, les instantanés de nos vies et nous voyons grandir nos enfants à travers nos écrans respectifs. Nous ne sommes pas amies puisque nous n'échangeons aucune correspondance approfondie ou régulière mais elle fait partie de mon quotidien, sa présence virtuelle est précieuse pour moi et je savais qu'un jour nous ferions en sorte de nous rencontrer. Je ne vais pas parler pour elle mais en ce qui me concerne c'était un peu une évidence. Parce que j'aime tellement sa plume, son humour, ses textes si poignants, ses mots si justes et la bouille de ses enfants...

Alors lorsqu'elle nous a proposé de passer quelques jours chez elle, j'ai embarqué ma famille avec beaucoup d'enthousiasme ! Benoît avait bien sûr entendu parler de cette nana, il avait vu défiler deux ou trois images sur Instagram mais rien de plus. Nous avons sauté dans un train, elle est venue nous chercher en voiture et la suite a été aussi simple qu'évidente. Trois jours de discussions sans fin, de jeux, de cris, de rires, de nez qui coulent, de pleurs, de bazar et de joie. Deux soirées à papoter jusqu'à pas d'heure en faisant semblant d'oublier les nuits en pointillé et le réveil du lendemain. J'ai gardé la plus petite pendant qu'elle allait chercher les grands à l'école. Elle a embarqué Charlie le temps d'un cours de danse. Juste deux familles qui se trouvent et qui reprennent le fil de leur vie côte à côte. Nous sommes repartis le cœur léger avec la certitude d'avoir rencontré des amis. Aussi simple que ça.

FranceFrance
FranceFrance
FranceFrance
FranceFrance

Commenter cet article