Hey ! On a une chouette page facebook, tu viens ?

Non... laisse moi tranquille, va-t-en !

Le cimetière de voitures

globe

SuèdeSuède
SuèdeSuède
Suède
SuèdeSuède

Les voitures abandonnées de Bilkyrkogården Kyrkö Mosse

Il est déjà tard lorsque nous arrivons sur ce point de la carte que Benoît a repéré et dont il me parle avec enthousiasme depuis plusieurs jours : un vieux cimetière de voitures abandonnées. Nous sommes garés sur le petit parking qui borde la forêt, au loin nous apercevons une accumulation de pneus et quelques carcasses de voitures. Nous décidons de partir explorer le cimetière à la lumière déclinante du soir car notre curiosité est piquée par l’atmosphère surréaliste du lieu.

Bilkyrkogården Kyrkö Mosse est un cimetière de voitures situé non loin du village de Ryd. Ce n'est pas le plus grand du pays mais il n'en reste pas moins surprenant avec ses cent cinquante épaves nichées au creux de la forêt ! Les voitures des années 1940 et 1950 de toutes marques se côtoient : Morris, Austin, Opel, Volvo, Renault... vestiges de la casse du vieux Aake. Suite à la construction d'une nouvelle route, l'homme perd peu à peu sa clientèle qui ne passe plus devant chez lui et les affaires se font rares. Les voitures vieillissantes garées sur le bas côté s'abîment au fil des années et petit à petit la nature reprend ses droits. La végétation envahie les habitacles, les pneus sont dispersés dans les fossés marécageux, les bris de verre se mêlent aux cailloux... Ce mélange est fascinant et assez impressionnant. Cela dit, c'est l'heure des moustiques alors nous ne nous attardons pas et nous décidons de rentrer manger au camping-car !

Dix heures le lendemain et je suis prête à sortir pour me dégourdir les jambes. Charlie est encore en pyjama, elle découpe et colle avec beaucoup d'application tout ce qui lui tombe sous la main dans son cahier. Benoît bricole en sirotant son café. Ils sont bien tous les deux en train de vaquer à leurs occupations alors je décide d'embarquer Gaspard avec moi pour une visite un peu plus poussée des lieux. Il est ravi d'être porté tout contre mon cœur dans le porte bébé, ce sont des moments que nous partageons de plus en plus rarement. Et moi je savoure son odeur de bébé sous mon nez. C'est chouette de se retrouver juste nous deux, en tête à tête. Parfois nous avons aussi besoin de ces bulles de tendresse où nous formons deux équipes pour respirer un peu !

SuèdeSuède
Suède
SuèdeSuède
SuèdeSuède
SuèdeSuède
SuèdeSuède
SuèdeSuède
SuèdeSuède
SuèdeSuède
SuèdeSuède
SuèdeSuède
SuèdeSuède
SuèdeSuède
SuèdeSuède
SuèdeSuède
SuèdeSuède
Suède
Suède

Commenter cet article