Hey ! On a une chouette page facebook, tu viens ?

Non... laisse moi tranquille, va-t-en !

L'île de Trysunda

globe

"Ça te dirait de prendre le bateau pour aller sur une île Charlie ?"

"Ouiiii !"

Très bien le ton est donné ! Aujourd'hui il fait grand soleil mais le fond de l'air est un peu frais alors nous enfilons nos pulls pour partir vadrouiller toute la journée. Croisons les doigts pour qu'il ne pleuve pas ! Baloo restera au port pendant notre excursion, nous le retrouverons ce soir.

Nous nous installons sur le pont, à l'extérieur, pour profiter des paysages et du bon air marin. Au début Gaspard est ravi ! Très vite il déchante. Les vagues sont fortes et notre petite embarcation est chahutée dans tous les sens ! Bientôt nous sommes tous trempés par l'embrun qui nous arrose. Benoît et moi sommes fous de joie, c'est vraiment amusant de voir nos voisins se prendre des vagues en pleine face. Tout le monde rigole sur le pont. Charlie ne sait pas trop sur quel pied danser, elle oscille entre l'excitation et la peur, mais nous voir rire la rassure. Gaspard en revanche s'accroche de toutes ses forces à son papa en pleurant de temps en temps. Pour le coup nous décidons d'être égoïstes en restant le nez au vent, nous n'avons pas souvent l'occasion d'expérimenter de telles sensations ! Quel bonheur !

Suède SuèdeSuède SuèdeSuède SuèdeSuède SuèdeSuède Suède

Terre en vue !

Et puis soudain le calme après la tempête. Le bateau ralentis et nous voilà à l’abri dans le petit port de Trysunda, nous glissons sans heurt sur une mer presque lisse. Charlie a retrouvé le sourire et se dit ravie de la traversée. Gaspard reprend peu à peu ses esprits, il a les sourcils encore un peu froncés et les doigts un peu crispés mais ça va déjà mieux !

Je profite d'un passage aux toilettes du port avec Charlie pour tenter de me recoiffer un peu sous son regard curieux. Tentative vouée à l'échec, le vent est omniprésent sur cette jolie petite île !

"Pourquoi tu prends la photo des toilettes maman ?"

"Pour avoir un souvenir de mes cheveux mouillés par la traversée !"

SuèdeSuède
Suède
Suède
SuèdeSuède
Suède
SuèdeSuèdeSuèdeSuèdeSuède

Les jolies maisons rouges

Encore des maisons rouges ? Toujours des maisons rouges ! En Scandinavie et tout particulièrement en Suède, les constructions de bois sont peintes avec du rouge de Falun. Il s'agit d'une peinture dont le pigment est fabriqué à partir des scories de la mine de cuivre de Falun. Elle est bon marché et très facile à fabriquer et à entretenir, c'est pourquoi elle est si populaire et est peu à peu devenu un des emblèmes du pays. Cette couleur est utilisée pour toutes les petites maisons de bois, les annexes, les granges, les étables... tandis que la couleur jaune est réservée aux maisons cossues. Le blanc est systématiquement utilisé pour les encadrements, les menuiseries, les angles des murs...

SuèdeSuède
SuèdeSuède
SuèdeSuède
Suède
SuèdeSuède

Petite île pleine de mystères

Après avoir crapahuté au cœur du village, épié les intérieurs soignés et les jolis jardins si bien entretenus (que l'on retrouve partout en Suède, même lorsqu'une maison est bâtie en pleine forêt) nous décidons de nous enfoncer un peu sur les sentiers de la forêt qui recouvre une grande partie de l'île. Nous dégotons des champignons, des fleurs, des branches, des cailloux. Tout un tas de curiosités qui font le bonheur de Charlie ! Cette île toute petite est vraiment charmante et nous sommes plein d'entrain pour l'explorer ! On en oublierait presque que nous n'avons croisé aucun élan au pays des élans.

Suède SuèdeSuède SuèdeSuède SuèdeSuède SuèdeSuède SuèdeSuède

Du vent, des vagues et des framboises

Et puis tout à coup, la mer ! Elle se dresse là devant nous dans toute sa splendeur. Des vagues impressionnantes se brises sur les rochers et la plage. Les galets blancs reflètent la lumière et contrastent fortement avec la forêt sombre qui borde la plage. C'est superbe ! Toujours à l'affut, Charlie dégote des framboises pendant que je m'extasie face au paysage.

Les framboisiers poussent entre les galets et nous prenons autant de plaisir à les dégoter qu'à les dévorer. C'est une affaire très sérieuse dans notre famille et l'on se concentre afin de réjouir notre gourmandise, exigeante compagne qui nous suit partout ! D'ailleurs sur le sentier qui nous mène à nouveau vers le village nous faisons une seconde récolte de ces délices ! Benoît trouve même des petites fraises sauvages cachées sous le fouillis des herbes hautes et que nous cueillons délicatement. Ça semble insignifiant comme ça mais c'est ce genre de trouvailles qui font notre joie en promenade !

Suède Suède SuèdeSuède SuèdeSuède SuèdeSuède SuèdeSuède SuèdeSuède SuèdeSuède SuèdeSuède SuèdeSuède Suède SuèdeSuède Suède SuèdeSuède SuèdeSuèdeSuède

Commenter cet article