Hey ! On a une chouette page facebook, tu viens ?

Non... laisse moi tranquille, va-t-en !

L'anneau d'or

globe

Après une belle semaine à Moscou, nous repartons le cœur léger avec un Baloo en meilleur forme et le moral au beau fixe direction Vladimir ! Une des villes formant le fameux anneau d'or de Russie. Cette riche région à la terre fertile est parsemée de petites bourgades possédant de magnifiques Kremlin, de nombreuses églises et des monastères classés au Patrimoine Mondial de l'Humanité par l'UNESCO.

Première escale, un garage ! Nous devons absolument résoudre nos derniers soucis de freins avec Baloo. Il s'avèrera finalement que le capteur d'usure de la plaquette avant ayant été très malmené par les pistes, donnait l'alerte alors que tout allait bien en réalité ! Ça nous a valu quelques inquiétudes et une toute petite facture de 500 roubles (8€) (HUIT EURO chez un garagiste !). Rien de grave, ouf !

Nous partons ensuite découvrir la ville qui s'avère être plus grande que ce que nous imaginions et pleine de touristes chinois. Nous apprécions la vue sur la campagne environnante ainsi que la splendide église aux dômes dorés mais après Moscou nous avons besoin de respirer un peu et de nous éloigner de toute cette agitation alors nous décidons de passer notre chemin après une bonne nuit de sommeil !

RUSSIERUSSIE
RUSSIERUSSIE
RUSSIE
RUSSIE
RUSSIERUSSIERUSSIE

Bonjour Souzdal !

Souzdal est une ville de taille moyenne avec ses dix mille habitants. En vérité, elle évoque plutôt une petite bourgade campagnarde avec ses rivières, la verdure omniprésente et les vieilles maisons de bois côtoyants de magnifiques monuments religieux. Le nombre d'églises impressionnant pour une si petite ville se traduit par une quantité importante de dômes émergeant vers le ciel, c'est très beau.

Le premier jour nous crapahutons dans la ville pour en découvrir ses charmes. La journée est déjà bien entamée lorsque nous arrivons et après une belle marche à travers Souzdal nous dégotons une aire de jeux où les enfants s'amusent comme des fous. Charlie rencontre une petite Adeline qui la prend par la main et l'embarque dans un tourbillon de bonne humeur sous les yeux rieurs de son papa qui est ravi de pouvoir exercer un peu son anglais avec nous. Nous reprenons la route pour rentrer auprès de Baloo, il est temps de penser au repas du soir. On traîne un peu les pieds et nos regards d'adultes se croisent. Hein ? Oui ? Toi aussi ? Bon. En chemin Benoît nous dégote un petit restaurant charmant qui aura raison de nous !

La cuisine russe est un peu rustre à notre goût et en dehors de Moscou nous n'avons pas fait de grandes découvertes culinaires jusqu'à présent. En général ce sont des plats que nous avons déjà eu l'occasion de goûter dans les pays Baltes mais en moins bons, moins cuisinés, moins goûtus, moins.... avec parfois de bonnes surprises qui nous donnent envie de persévérer dans nos découvertes ! Par ailleurs le service est souvent aléatoire et nous recevons en général les plats au compte goutte, sans ordre logique. C'est assez surprenant et l'on s'amuse à imaginer le cuisinier préparant en grommelant les plats un par un au petit bonheur la chance, sans se soucier le moins du monde de favoriser un service harmonieux par tablée.

RUSSIERUSSIERUSSIE
RUSSIERUSSIE
RUSSIERUSSIERUSSIERUSSIE
RUSSIERUSSIE
RUSSIERUSSIE
RUSSIE
RUSSIERUSSIE

Le monastère de Souzdal

Le lendemain nous décidons de visiter le monastère de Souzdal. Un havre de paix au milieu de la verdure ! L'église est très belle avec ses multiples dômes arrondis, comme souvent en Russie et les peintures murales qui ornent l'intérieur nous enchantent ! Alors que nous explorons les lieux, des moines offrent une démonstration de chant religieux à quatre voix. L’acoustique de l'église est parfaite et leur voix sont tout simplement merveilleuses. Nous savourons ce moment hors du temps et de l'espace avec beaucoup de gratitude. C'est un moment magique pour tous les quatre ! D'ailleurs, en bons touristes que nous sommes, nous nous empressons d'acheter un CD de leur merveilleuse prestation disponible à la sortie. Pas bêtes les moines !

Sur le chemin de la sortie nous croisons un carillonneur qui joue une chouette mélodie sur les cloches d'une seconde église. Ce n'est pas la première fois que nous assistons à ce spectacle depuis que nous sommes en Russie mais nous prenons toujours autant de plaisir à voir quelqu'un sonner les cloches pour de vrai !

Après toutes ces émotions, nos ventres crient famine ! Nous nous installons pour manger dans ce joli bouiboui niché au creux du monastère, il est accueillant, on s'y sent bien ! En plus il y a de jolis jeux en bois juste à côté de la terrasse. Charlie est aux anges et nous aussi. OUPS ! Nous réalisons rapidement que nous n'avons plus d'argent liquide et qu'à moins de partir comme des voleurs à la fin de notre repas, nous n'aurons aucun moyen de payer notre dû. Dépités et morts de faim nous reprenons nos jambes en main et faisons grimper les deux petits loups sur nos dos respectifs pour couvrir le gros kilomètre qui nous amènera jusqu'au centre ville où nous avons repéré un autre bouiboui sympa. Allez, courage !

RUSSIERUSSIE
RUSSIERUSSIE
RUSSIE
RUSSIERUSSIE
RUSSIE
RUSSIE
RUSSIERUSSIE
RUSSIE
RUSSIE
RUSSIERUSSIERUSSIE

Des maisons, beaucoup de verdure et un toboggan

La suite est très simple. Nous marchons. Longtemps. Nous mangeons. Longtemps. Je vous ai parlé du service aléatoire ? Bah voilà. Les crêpes fourées au chou sont vraiment délicieuses. Une belle découverte russe qui nous met en joie ! Nous marchons de nouveau. Charlie se rafraichit avec une pompe à eau. Elle adore activer les pompes à eau. Nous visitons de vieilles constructions traditionnelles en bois. Nous retournons jouer au fameux toboggan. Longtemps. Très longtemps. Nous visitons l'église d'à côté. Simple à l'extérieur, superbe à l'intérieur. Et puis nous rentrons nous écrouler de fatigue après avoir de nouveau marché. Longtemps. C'était une belle journée sous un vrai soleil d'été !

RUSSIE RUSSIERUSSIE RUSSIERUSSIE RUSSIE RUSSIERUSSIE RUSSIERUSSIERUSSIE RUSSIE RUSSIERUSSIE RUSSIERUSSIERUSSIE RUSSIE RUSSIERUSSIE RUSSIERUSSIE RUSSIERUSSIE

Commenter cet article