Hey ! On a une chouette page facebook, tu viens ?

Non... laisse moi tranquille, va-t-en !

Hey Copenhague !

globe

Âme sensible s'abstenir ! Dans les jours qui viennent nous serons habillés comme des patachons avec les restes de vêtements trouvés à la va vite dans un unique objectif de confort maximum face à une météo vraiment médiocre. Le doudou avant tout ! Voilà notre devise ;)

DanemarkDanemark
DanemarkDanemark
DanemarkDanemark
DanemarkDanemark
DanemarkDanemark
DanemarkDanemark
DanemarkDanemark
DanemarkDanemark

Le quartier de Christiania

Nous arrivons au Danemark après avoir traversé la mer Baltique. Il est déjà un peu tard lorsque nous abordons Copenhague mais nous décidons de faire un saut sur l'île de Christiania près de laquelle nous sommes garés (merci park4night pour le bon plan !). Il s'agit d'un quartier autoproclamé « ville libre de Christiania » qui fonctionne comme une communauté intentionnelle autogérée. Fondée en septembre 1971 sur le terrain de la caserne de Bådsmandsstræde par un groupe de squatters, de chômeurs et de hippies, ce quartier est une des rare expérience de ce genre toujours en activité en Europe.

Nous avons trouvé l'endroit sympa, créatif, original, joli, inspirant mais nous n'avons pas eu le coup de cœur auquel nous nous attendions ! Notre première impression a pourtant été très positive en voyant tous ces vélos circuler sur des voies piétonnes joliement pavées et fleuries d'où la voiture est totalement absente. Mais très vite les odeurs de bière et de canabis nous ont assaillies de toute part et l'ambiance un peu... je ne sais pas... Disons qu'il y a plein d'initiatives qui ont l'air chouette mais que la présence d'alcool, de drogues dites douces, de gens un peu défoncés et pas toujours très propres sur eux nous ont mis un peu mal à l'aise. Alors nous avons vadrouillé un peu dans les jolies ruelles de ce drôle d'endroit jusqu'à ce que nos pas finissent par nous mener au vieux centre ville.

DanemarkDanemark
DanemarkDanemarkDanemark
DanemarkDanemark
DanemarkDanemark
DanemarkDanemark
DanemarkDanemark

Des vélos par milliers

C'est la première fois que nous fréquentons une ville si pleine de vélos. Quel plaisir de les voir surgir par dizaines à chaque intersection, sur des axes routiers où tout est pensé pour eux. Je rêve de voir des pistes cyclables aussi chouettes surgir à Paris ! Rouler dans la ville sans se mettre en danger, quel pied ! Après avoir observé le balet des cyclistes sur les grandes avenues nous nous sommes enfoncés dans les rues piétonnes de Copenhague. Les enfants étaient ravis de pouvoir déhambuler à leur guise et à leur rythme au milieu de la foule. Une très gentille fleuriste de rue leur a offert une fleur chacun. Elle a fait deux heureux !

DanemarkDanemark
DanemarkDanemark
DanemarkDanemark
DanemarkDanemark
DanemarkDanemark

Et hop le parc !

Après cette chouette balade, nous décidons de faire une pause au parc pour profiter des derniers rayons du soleil. Hum. Disons plutôt pour profiter des derniers rayons de lumière ! Les enfants jouent pendant que nous rêvons entre adultes, tous les deux allongés sur les vagues de ce sol ondulé. Gaspard suit sa sœur dans toutes ses aventures et nous épate avec son endurance et sa dextérité ! Il grimpe partout et n'a peur de rien.

Bientôt je les rejoins pour une séance de balançoire acrobatique ! Chacun dans la sienne et je cours de l'un à l'autre. Plus haut maman ! Toujours plus haut ! Charlie pousse Gaspard et le rejoint dans sa balançoire. J'aime tellement ces moments où ils jouent tous les deux ensemble avec enthousiasme ! Encore quelques poussées et nous partons à l'assaut d'une grande sphère de métal toute lisse. Benoît aide les enfants à se hisser au sommet et nous nous laissons glisser chacun notre tour jusqu'au sol. Quelle rigolade !

DanemarkDanemark
DanemarkDanemarkDanemark
DanemarkDanemark
DanemarkDanemark
DanemarkDanemark
DanemarkDanemark
DanemarkDanemarkDanemark
DanemarkDanemark
DanemarkDanemark
DanemarkDanemark
DanemarkDanemarkDanemark
DanemarkDanemark
DanemarkDanemark
DanemarkDanemark
DanemarkDanemark
DanemarkDanemark
DanemarkDanemark
DanemarkDanemark
DanemarkDanemark

Roule ma poule

Le lendemain nous décidons d'enfourcher nos vélos afin de découvrir Copenhague un peu plus précisément. Benoît et moi avons très envie de nous mêler à la foule des cyclistes pour avaler des kilomètres de ruelles, d'avenues, de quais... Avec deux jeunes enfants c'est un très bon moyen de découvrir rapidement les différents quartiers d'une ville sans épuiser les troupes. Gaspard et Charlie apprécient la balade et nous n'avons pas besoin de nous soucier d'eux pendant que nous roulons le nez au vent ! Quel plaisir de circuler dans des espaces bien pensés et véritablement dédiés aux vélos. Les premiers kilomètres sont un vrai bonheur !

Oups ! Tout à coup la pluie s'abat sur la ville et nous sommes rapidement trempés. C'est un véritable déluge qui tombe sans s'arrêter. Nos manteaux ont beaucoup de peine à nous maintenir au sec et nous dégoulinons de la tête aux pieds. Mouillés pour mouillés, je m'amuse à rouler dans les flaques, j'adore ça ! Mais bientôt nous nous rendons à l'évidence, le temps ne va pas s'améliorer et le froid commence à nous engourdir. Il est temps de rentrer nous réchauffer !

Ce temps exécrable étant parti pour durer nous décidons de rouler... mais en camping-car cette fois ! Pendant que Benoît range les vélos j'aide Charlie et Gaspard à enfiler leur pyjama. Nous rangeons Baloo et nous faisons nos adieux à cette ville pleine de promesses que nous n'aurons fait que survoler. La belle excuse pour revenir un jour rencontrer La Petite Sirène de Andersen perchée sur son rocher ! Aujourd'hui Benoît conduira en pyjama pendant que je regarderai la pluie s'abattre sur le pare brise, bien emmitouflée sous un plaid douillet ! C'est mon temps préféré pour regarder défiler les paysages avec le sentiment merveilleux d'être juste bien dans notre abri.

DanemarkDanemark
DanemarkDanemark
DanemarkDanemark
DanemarkDanemark
DanemarkDanemark

Commenter cet article