Hey ! On a une chouette page facebook, tu viens ?

Non... laisse moi tranquille, va-t-en !

Gaspard et la liberté

globe

POLOGNEPOLOGNE
POLOGNEPOLOGNE
POLOGNEPOLOGNE

Après avoir arpenté le parc en long, en large et en travers à la recherche des dinosaures avec Charlie nous avons mangé des frites. Après les frites nous avons dégusté une glace. Et après la glace nous sommes allés aux jeux ! Nous vivons dans un espace un peu trop étroit pour permettre à Gaspard de vraiment se dégourdir les jambes alors lorsque nous avons l’opportunité de pouvoir le laisser vadrouiller à son aise à l'extérieur on ne se prive pas ! C'est très intéressant de l'observer évoluer sans contrainte, de le voir prendre confiance en lui !

Autant que possible, nous pratiquons la motricité libre avec Gaspard, ce qui consiste à le laisser au maximum libre de ses mouvements, sans intervenir dans ses apprentissages (nous ne lui donnons pas la main pour l'inciter à marcher, il le fera naturellement lorsqu'il sera prêt, nous le laissons grimper partout sans le tenir mais en restant à proximité pour le protéger d'une chute éventuelle, nous accompagnons ses mouvement en les décrivant, nous le laissons autant que possible découvrir le monde qui l'entoure par lui même...).

Ce jour là, pendant plus d'une heure, Gaspard a pu galoper à sa guise dans cette grande aire de sable, en toute sécurité. Il a grimpé des marches, goûté des cailloux, escaladé des échelles, galopé des kilomètres, croqué du sable... Il était complètement autonome, à aucun moment il n'a réclamé notre attention. De temps en temps je m'approchais pour l'accompagner dans ses mouvement quand il en avait besoin. Parfois je devais l’empêcher de glisser ou de tomber, mais la plupart du temps il s'est débrouillé tout seul et je me suis tenue en retrait pour l'observer et le photographier. Mon plaisir à moi :)

POLOGNE POLOGNEPOLOGNE POLOGNE POLOGNEPOLOGNEPOLOGNE POLOGNEPOLOGNE POLOGNE POLOGNEPOLOGNE POLOGNEPOLOGNEPOLOGNEPOLOGNEPOLOGNE POLOGNE POLOGNEPOLOGNEPOLOGNEPOLOGNE POLOGNEPOLOGNEPOLOGNEPOLOGNE POLOGNEPOLOGNE POLOGNE

Commenter cet article