Hey ! On a une chouette page facebook, tu viens ?

Non... laisse moi tranquille, va-t-en !

De l'or et des statues

globe

RUSSIERUSSIE
RUSSIERUSSIE
RUSSIERUSSIE
RUSSIERUSSIE

La Cathédrale du Christ Sauveur

Ce jour là, le ciel était magnifique et j'ai pris un plaisir immense à tenter de capturer l'âme de la sublime Cathédrale du Christ Sauveur. Je crois que de ma vie je n'ai jamais rien vu d'aussi beau. Elle se marie à la perfection avec son environnement duquel elle se détache avec fierté. L'intérieur du bâtiment est une merveille d'or et de peintures toutes plus belles les unes que les autres. Le moindre espace est mis en valeur par les couleurs chatoyantes des fresques murales. Il y règne un calme et une sérénité que j'ai beaucoup apprécié. Les cierges fins et élancés à la cire d'abeille brûlent un peu partout, j'aime leur odeur discrète. La lumière est douce et chaleureuse, il ne fait pas sombre dans cette cathédrale très lumineuse. Les femmes recouvertes d'un voile léger joliment noué sur leur tête ajoutent au charme du lieu. Elles sont souvent coquettes et nous nous amusons à les observer ajuster leurs foulards colorés sous la brise de Moscou. Elles sont belle ces familles qui se montrent sous leur meilleur jour pour entrer dans l'église. Elles m'émeuvent.

RUSSIE RUSSIERUSSIE RUSSIERUSSIE RUSSIE RUSSIERUSSIE RUSSIE

Le parc des statues déchues

Et puis nous avons traversé le pont pour rejoindre le parc des statues déchues, un chouette jardin situé en face de l’immense parc Gorki, où se côtoient de nombreuses statues déboulonnées après la chute du communisme. Nous nous promenons au milieu de Lénine, Staline, Marx et autres statues représentant les prolétaires et ouvriers soviétiques.

Pour la petite histoire, ces statues étaient à l'origine entassées dans un coin oublié de ce jardin moscovite et attiraient un nombre croissant d'étrangers et de jeunes russes curieux de l'histoire de leur pays. Les autorités ont donc pris le parti d'aménager le lieu et le résultat est très intéressant ! En plus d'être original le lieu est charmant et nous avons tous beaucoup aimé nous y promener.

RUSSIERUSSIE
RUSSIERUSSIE
RUSSIE
RUSSIERUSSIE
RUSSIE
RUSSIERUSSIE
RUSSIERUSSIE
RUSSIERUSSIE
RUSSIERUSSIE
RUSSIERUSSIE
RUSSIERUSSIE
RUSSIERUSSIE
RUSSIE
RUSSIERUSSIE
RUSSIERUSSIE
RUSSIE

Une église, un piroshki et au lit !

Sur le chemin du retour nous tombons nez à nez avec une jolie petite église, je profite de notre solitude pour prendre quelques photographies de l'intérieur. Elle ressemble à la plupart des églises que nous avons visité jusqu'à présent avec ses peintures et ses dorures, ses portraits, ses couleurs, ses sols joliment pavés et ses bougies...

En sortant nous nous arrêtons au kiosque qui encadre l'entrée principale pour acheter nos premiers piroshkis. Nous tombons tous d'accord pour dire que c'est une déception ! Ça n'a aucun intérêt. C'est sec, très sec et la farce est fade. Ou alors ceux là sont mal cuisinés ? Nous qui nous faisions une joie de les découvrir enfin ! Je ne suis pas certaine que nous retenterons l'expérience. En tout cas certainement pas ici !

RUSSIERUSSIE
RUSSIERUSSIE
RUSSIERUSSIE
RUSSIE
RUSSIERUSSIE

Commenter cet article