Hey ! On a une chouette page facebook, tu viens ?

Non... laisse moi tranquille, va-t-en !

Chouette ! Les PLEM'mobiles !

globe
Finlande

Oui ! Des copains !

C'est avec beaucoup d'excitation que nous rejoignons les PLEM'mobiles après plusieurs mois de vadrouille chacun de notre côté. Nous nous sommes donnés rendez-vous dans la ville de Tampere qui a le mérite d'être sur nos parcours respectifs.

Nous suivons de près leurs aventures et sommes régulièrement en contact avec eux depuis notre dernière rencontre. Ils ont un gros coup de mou en ce moment et c'est avec grand plaisir que nous les retrouvons avec l'envie très forte de leur remonter un peu le moral ! Il faut dire que depuis quelque temps, Merlin leur camion leur joue de vilains tours avec la mécanique. Ajoutez à ça un été scandinave fait de pluie, de froid et de brouillard après un printemps médiocre... bref, il est temps pour eux que le soleil revienne !

Ça tombe bien, Fabien l'a apporté dans ses bagages. Nous profitons donc des copains sous un ciel joyeux. Les tables sont installées dehors pour les repas et la petite plage à deux cents mètres du parking fait office de jardin. C'est parfait ! L'eau est fraîche mais c'est tellement bon de se baigner au soleil ! Pablo est le premier jeté à l'eau après avoir attaqué Benoît au pistolet à eau mouahahah ! Lola pouponne Gaspard avec un plaisir renouvelé. Charlie papillonne entre les grands et les petits. Lola est curieuse de goûter nos crêpes vegan alors nous saisissons cette excuse parfaite pour en préparer une tournée. Nous vidons nos sacs respectifs et échangeons nos impressions sur les derniers pays traversés. Ça fait un peu penser à une thérapie collective. On est bien tous ensemble !

Après une belle soirée et une journée qu'on voudrait faire durer encore, nous repartons chacun de notre côté : nous pour progresser doucement mais sûrement vers Oulu (d'où ils viennent) où Fabien devra prendre son avion dans quelques jours ; eux pour se diriger vers Helsinki (d'où on vient) afin de retrouver les parents d'Élodie pour une jolie semaine en famille. On s'embrasse un peu émus car les chances pour qu'on se recroise bientôt sont vraiment très faibles. Mais après tout, nous n'étions pas censés nous revoir si vite alors qui sait !

FinlandeFinlande
FinlandeFinlande
FinlandeFinlande
FinlandeFinlande
FinlandeFinlande
FinlandeFinlande
FinlandeFinlande
FinlandeFinlande
Finlande
FinlandeFinlande

Un, deux, trois... Courez !

Après quelques heures de routes où Fabien teste la fameuse place du milieu que nous avons bricolée avec un de nos bidons, il a les épaules meurtries et les fesses endolories mais on a bien rigolé durant le trajet alors ça valait le coup ! La prochaine fois ça sera mon tour.

C'est déjà le soir et nous trouvons... un bivouac magique au bord d'un lac ! C'est facile, en Finlande il y a des lacs partout. Partout. Partout. Vraiment partout. Alors trouver un joli bivouac perdu au bord d'un lac s'avère assez évident. Les plages sont toujours intimes, discrètes, loin de tout. Nous y trouvons systématiquement des toilettes sèches rustiques et agréables dans un petit cabanon en bois, une table de pique-nique et un foyer pour faire du feu. Souvent quelques barques sont entreposés dans un coin. L'ensemble est toujours très accueillant ! Nous décidons d'y passer deux nuits pour profiter de la journée du lendemain sans aucune contrainte.

Quelle bonne idée ! Nous nous baignons à nouveau dans l'eau fraîche du lac et prenons tous nos repas dehors sous un ciel nuageux mais heureux. Des finlandais se succèdent rapidement pour piquer une tête avant de repartir. Certains restent dix minutes montre en main, nous avons chronométré. On en a même vu sortir de leur voiture en peignoir et maillot le soir pour aller nager deux minutes et repartir aussitôt. Il semblerait que ça soit un rituel ancré dans leur quotidien avant ou après le travail. Ceux que l'on croise ont tous un mot gentil pour nous et deux d'entre eux se piquent d'intérêt pour notre projet. Nous nous faisons une joie de répondre à leurs nombreuses questions, ils n'en reviennent pas de notre aventure qu'ils trouvent extraordinaire. Ça semble anodin comme ça, mais c'est très agréable de pouvoir de nouveau échanger avec les locaux sans que la barrière de la langue ne pose problème. D'ailleurs Fabien n'en revient pas que les gens nous abordent si facilement.

Finlande FinlandeFinlandeFinlande FinlandeFinlande FinlandeFinlande FinlandeFinlande FinlandeFinlande FinlandeFinlande FinlandeFinlande FinlandeFinlandeFinlande FinlandeFinlande FinlandeFinlandeFinlandeFinlande FinlandeFinlande

Les chamallows grillés mouillés

Nous décidons de profiter de ce super bivouac pour faire un feu de camp. Le premier depuis que nous sommes sur les routes ! Le soir tombe et nous préparons les légumes, le charbon, les bières... tout ce qu'il faut pour passer une belle soirée d'été. Je suis très excitée et j'ai terriblement hâte de faire griller nos chamallows, je n'en ai plus goûté de depuis mon adolescence et pourtant j'adore ça. Les garçons me regardent amusés, sans me comprendre.

On n'est déjà pas très doués pour faire prendre le charbon en temps normal, voilà que la pluie s'y met aussi. Fabien se retrouve coincé au dessus du feu avec un parasol pour abriter nos braises tandis que Benoît les actives en faisant des appels d'air avec un journal pour que je puisse faire dorer mes précieuses sucreries à la flamme. Pour les grillades on repassera, ça n'est pas concluant. Nous terminerons la soirée dans le camping-car, sous une pluie battante et au son du tonnerre. Mais je m'en fiche, je les ai eu mes chamallows grillés ! J'ai pu partager ma gourmandise avec ma toute petite et j'ai les doigts aussi collants qu'elle. Je suis comblée !

FinlandeFinlande
FinlandeFinlande
FinlandeFinlande
Finlande

Commenter cet article