Hey ! On a une chouette page facebook, tu viens ?

Non... laisse moi tranquille, va-t-en !

Bonjour Moscou !

globe

RUSSIERUSSIE
RUSSIE

Les retrouvailles

La petite route de campagne fait bientôt place à une quatre voies très fréquentée et les vieilles Lada se font plus discrètes. La circulation est de plus en plus dense, les immeubles de plus en plus hauts et en l'espace de quelques kilomètres, nous nous éloignons considérablement de la Russie que nous commencions tout juste à apprivoiser. Bonjour Moscou !

La première journée est dédiée aux retrouvailles avec Papi et Mamisa qui nous ont rejoint pour une semaine et aux réparations d'urgence sur le moteur de Baloo qui refuse de partir du parking de leur hôtel alors que le personnel nous demande gentiment de le quitter. Un garagiste se déplace pour mettre le nez dans le moteur du camping-car. Le câble qui relie la batterie au générateur est mort et doit être changé, rien de grave, ouf ! Il s'en charge, nous conseille ensuite de laisser tourner le moteur une heure afin de recharger les batteries et roule ma poule ! Ah.. non. En fait nous avons décidé de faire les idiots du village et de laisser le camping-car sur le parking de l'hôtel en attendant qu'on vienne nous déloger. Une nuit de gagnée, c'est toujours une nuit de gagnée ! Sachant que le moindre parking coûte au minimum 1€ de l'heure (la nuit aussi !!), nous préférons repousser l'épineux problème du bivouac dans Moscou. C'est d'ailleurs une excellente idée puisque par la suite, personne ne songera a nous déloger et Baloo passera la semaine complète dans son petit coin discret !

Pour ce premier soir tous ensemble nous décidons de dégoter un restaurant dans le quartier de l'hôtel, une petite balade qui nous permet de prendre nos marques et de nous familiariser avec les très imposantes constructions staliniennes !

RUSSIE RUSSIERUSSIE RUSSIERUSSIE RUSSIE

Nos premiers pas sur la Place Rouge

Comment dire.

WAHOU !

Voilà, tout est dit. Nous avons émergé du métro pour tomber nez à nez avec des merveilles architecturales ! Malheureusement, la place rouge était envahie sur une grande partie de sa surface par des grillages, des gradins et autres équipements hideux et temporaires pour un championnat sportif, ce qui gâchait complètement la vue sur la Cathédrale Basile-le-Bienheureux. Cette cathédrale si célèbre aux nombreux dômes colorés était bien difficile à contempler de la place rouge sans le recul nécessaire. Tssss. Je fais ma langue de chameau (bah oui, du coup je n'ai pas pu prendre les photographies de mes rêves ;) ), mais sinon le reste des édifices était absolument magnifiques. Une richesse pour les yeux, un bonheur pour les sens ! Nous nous sentions tout petit au milieu de ces monuments de beauté. Rien que pour cette découverte, notre séjour à Moscou était une réussite !

RUSSIE RUSSIERUSSIE RUSSIERUSSIE RUSSIE RUSSIE RUSSIE RUSSIERUSSIE RUSSIERUSSIERUSSIE RUSSIE RUSSIERUSSIE RUSSIERUSSIE RUSSIE RUSSIE

Là ou nos pieds nous mènent

Et puis nous nous perdons à travers les rues de Moscou. Un quartier chic, des voitures luxueuses, très peu de touristes, un délicieux petit restaurant de raviolis caché dans une petite cour, les toilettes amusantes dissimulés dans une vieille armoire bleue. De quoi se remettre de nos émotions et reposer nos pieds un peu fatigués par cette longue matinée de découvertes. Il faut reprendre des forces car Moscou est grande et nous sommes désireux d'en arpenter les rues le plus possible pour la saisir dans toute sa complexité !

RUSSIERUSSIE
RUSSIE
RUSSIERUSSIE
RUSSIERUSSIE
RUSSIERUSSIE

Avec les yeux d'Isabelle

Mamisa nous invite ensuite à découvrir la fantastique épicerie Elisseïev dont l'exubérante décoration nous emporte à une autre époque. C'est un bonheur pour les yeux et nous décidons d'y déguster notre dessert. Un luxe qui, malgré les apparences, ne nous coûtera presque rien, quelle agréable surprise !

Nous partons ensuite à l’assaut de la fameuse rue piétonne Arbat, très animée et bordée de nombreuses boutiques de souvenir que nous visitons pour le plaisir des yeux. Nous y croisons une quantité très impressionnante de Matriochka dans tous les styles imaginables ! Encore une fois nous en prenons plein la vue pour notre plus grand plaisir ! Une pause s'impose pour l'apéro dans le Hard Rock Café, un rêve de jeunesse d'Isabelle ! L'ambiance est bonne et nous nous attardons un peu avant de repartir à la recherche d'un dernier petit restaurant pour terminer la journée en beauté.

Il est temps pour nous de prendre le métro et de profiter de notre première nuit à l'hôtel. Ce soir, Baloo dormira seul sur son parking. Mais ça, c'est une autre histoire !

RUSSIERUSSIE
RUSSIERUSSIE

RUSSIERUSSIE
RUSSIERUSSIE
RUSSIERUSSIE
RUSSIERUSSIE
RUSSIERUSSIE
RUSSIE
RUSSIERUSSIE
RUSSIERUSSIE
RUSSIERUSSIE
RUSSIE
RUSSIERUSSIE
RUSSIE
RUSSIERUSSIERUSSIERUSSIERUSSIE
RUSSIE
RUSSIE

Commenter cet article