Hey ! On a une chouette page facebook, tu viens ?

Non... laisse moi tranquille, va-t-en !

Balade au cimetière

globe

ESTONIEESTONIE

Depuis le début de notre voyage, je suis enchantée de découvrir les cimetières des pays que nous traversons. J'avais été charmée par la profusion incroyable de fleurs dans les cimetières polonais (je regrette aujourd'hui de ne pas avoir pris le temps d'en capturer l’atmosphère joyeuse) et je suis toujours émue par l'intimité des petits cimetières de villages où les herbes folles s'éparpillent en toute impunité. J'ai une affection particulière pour les cimetières qui donnent la part belle aux arbres, à l'herbe et à la végétation en général. Je déteste les endroits aux tombes bien alignées avec de ternes allées de graviers et des murs bétonnés. Bref, j'ai toujours aimé me balader dans les jolis cimetières. Rien de morbide là dedans, je trouve juste les lieux... je ne sais pas... emprunts de nostalgie, poétiques, mélancoliques ?

Nous étions à la sortie d'un village et roulions en direction de Narva lorsque nous avons longé ce cimetière qui n'était pas le premier que l'on croisait dans ce style là. Au premier abord on croirait longer une forêt, mais en y regardant de plus près... Je n'ai pas résisté à la tentation d'y prendre quelques photographies. Nous avons garé Baloo cinq petites minutes, le temps pour moi de sauter du camping-car pour capturer l'essence de ce lieu si joli. Les arbres envahissent l'espace, les fleurs en plastique côtoient des fleurs sauvages, des petits bancs sont installés dans les espaces aménagés et délimités avec soin . Les tombes sont visiblement entretenues régulièrement par les proches des défunts. Il doit faire bon se recueillir dans pareil endroit lorsque le besoin se fait sentir. Quel meilleur moyen de rendre hommage aux vivants et aux morts que de faire de leur lieu de rencontre un endroit accueillant et apaisant ? Je trouve en ces cimetières bien plus d'humanité que dans ceux, bien proprets, que j'ai l'habitude de croiser dans beaucoup de petites villes françaises que je connais.

En espérant que cette parenthèse fleurie vous ait fait voyager ! Demain, nous vous emmenons de nouveau à Narva pour construire des murs, ramasser des cailloux et observer des églises.

ESTONIE ESTONIEESTONIE ESTONIEESTONIE ESTONIEESTONIE ESTONIEESTONIE ESTONIEESTONIE ESTONIE

Commenter cet article