Hey ! On a une chouette page facebook, tu viens ?

Non... laisse moi tranquille, va-t-en !

Altja et ses maisons de bois

globe

Ces derniers jours, nous avons dormi en bordure de magnifiques champs de colza, nous nous sommes perdus dans les immenses forêts du bord de mer, nous avons découvert les villages traditionnels de la côte balte, nous avons puisé l'eau des puits que nous croisions, nous avons adoré rouler sur les petites routes sinueuses...

Lors de nos balades, Gaspard babille dans le porte bébé, sur le ventre de Benoît ou bien sur mon dos. Charlie crapahute et grimpe sur nos épaules. On observe les barques à l'abandon sur la plage, les maisons en rondin de bois, les rochers lisses qui parsèment la mer, les herbes folles dans le sable...

Et puis d'un coup ça part en vrille ! Charlie papouille papa qui chatouille Charlie qui gratouille Gaspard... Et ça se tord de rire dans tous les sens sous le soleil d'une jolie fin de journée. Alors je reste sur le côté pour tenter d'immortaliser leurs grimaces heureuses. Et moi... ça me rend heureuse !











Après cette jolie balade dans le tout petit village de Altja, il est tard et nos estomacs gargouillent.

"Tu n'as pas envie de cuisiner ?"

"Si ?"

"Non ?"

"Moi non plus..."

Le boui-boui d'en face nous fait de l’œil avec son charme brut, nous nous léchons les babines en regardant jalousement les quelques badauds qui prennent l'apéro en terrasse. Ni une, ni deux, nous trouvons une table au soleil pour savourer les derniers rayons de la journée en compagnie des moustiques. Nous goûtons à nouveau avec plaisir le pain à l'ail que l'on adore pendant que les enfants crapahutent dans le grand jardin qui nous entoure. On est bien là tous les quatre !




Commenter cet article